Download Epub Format ↠´ Des Souris et des hommes (Folioplus classiques t. 47) eBook: John Steinbeck, Maurice-Edgar Coindreau: Amazon.fr: Amazon Media EUS.à r.l. PDF by ✓ John Steinbeck adbam.co.uk

Download Epub Format ↠´ Des Souris et des hommes (Folioplus classiques t. 47) eBook: John Steinbeck, Maurice-Edgar Coindreau: Amazon.fr: Amazon Media EUS.à r.l. PDF by ✓ John Steinbeck Joseph Kessel dans la prface du roman crit par John Steinbeck en 1937 retranscrit avec quelques mots simples la profondeur d motion ressentie par le lecteur Ce livre est bref Mais son pouvoir est long.
Ce livre est crit avec rudesse et, souvent, grossiret Mais il est tout nourri de pudeur et d amour Une approche aussi superficielle en apparence devrait, logiquement, exclure toute perception profonde des tres et, en eux, tout cheminement spirituel Ils ne devraient pas avoir de substance, de densit humaine, de vrit.
Or, et c est le mystre ils vivent tous avec une intensit et une intgrit merveilleuses Avec leurs poids de chair Avec le mouvement du coeur et les reflets de l me.
L crivain s est born reproduire les contours les plus simples, rpter des paroles banales et vulgaires Et travers cette indigence, cette ngligence barbares, il accomplit le miracle Tout est dit avec pertinence et gr ce.
Cette histoire d amiti dans cette Amrique profonde, rurale, perdue dans la Crise la grande dpression des annes 1920 1930, est un pur joyau de littrature.
Les Deux Hommes Levrent Les Yeux Car Le Rectangle De Soleil De La Porte S Tait Masqu Debout, Une Jeune Femme Regardait Dans La Chambre Elle Avait De Grosses Lvres Enduites De Rouge, Et Des Yeux Trs Carts Fortement Maquills Ses Ongles Taient Rouges Ses Cheveux Pendaient En Grappes Boucles, Comme Des Petites Saucisses Elle Portait Une Robe De Maison En Coton, Et Des Mules Rouges, Ornes De Petits Bouquets De Plumes D Autruche RougesLennie Serra Les Doigts, Se Cramponna Aux Cheveux Lche Moi, Cria T Elle Mais, Lche Moi Donc Lennie Tait Affol Son Visage Se Contractait Elle Se Mit Hurler Et, De L Autre Main, Il Lui Couvrit La Bouche Et Le Nez Non, J Vous En Prie, Supplia T Il Oh J Vous En Prie, Ne Faites Pas A George Se Fcherait Elle Se Dbattait Vigoureusement Sous Ses Mains Oh Je Vous En Prie, Ne Faites Pas A, Supplia T Il George Va Dire Que J Ai Encore Fait Quelque Chose De Mal Il M Laissera Pas Soigner Les Lapins J ai achet ce livre pour pouvoir en parler avec mon petit fils qui entre en seconde et qui cette lecture est recommande par le lyce Pour qui aime Steinbeck, c est une merveille du Steinbeck pur beurre On a dj tout crit sur cet auteur, autant en bien qu en mal.
La lecture en est des plus faciles.
Le sujet trait je devrais crire dcrit fait tout l intr t du livre MAIS s il y a bien description il n y a pas tude approfondie Il ne faut pas s attendre y trouver un gramme de psychologie ou d analyse C est bien l tout le paradoxe de Steinbeck.
La lecture de ce livre est indispensable une bonne culture de l Amrique profonde de l poque Il faut l avoir lu Ce livre est un classique que j ai d couvert relativement tard et qui d gage une atmosph re propres aux grands romanciers am ricains.
C est ind finissable, indescriptible, cela apparait au fil de la lecture et cela laisse un sentiment particulier qui se grave jamais dans le lecteur c est ainsi que je vois les choses et mon avis vaut ce qu il vaut finalement pas grand chose.
Pour le r sum et l analyse des personnages, d autres sauront vous guider mieux que je ne saurais le faire alors je m abstiens.
H bien au risque de m attirer les foudres de tous les lecteurs qui l ont appr ci , personnellement je suis rest e un peu d ue.
Ce qui rattrape cet ouvrage est la belle plume de John Steinbeck, mais bon, l histoire est mon sens assez pr visible et je ne me suis pas sentie transport e J ai beaucoup aim l criture qui nous transporte immdiatement dans l univers du livre.
Des personnages trs attachants, une illustration d une certaine poque, mais surtout, un beau discours sur la solitude et les r ves oublis.



J ai d couvert ce livre l adolescence et j en avais t boulevers e Je l ai relu depuis un grand nombre de fois, et jamais je ne me lasse de cette lecture, mon motion est toujours la m me 40 ans apr s, il reste pour moi un des meilleurs livres jamais crit et pourtant je suis une grande lectrice Il n y a pas un mot de trop dans cet ouvrage, on comprend la psychologie des personnages alors que l auteur ne nous donne pas leurs pens es, seulement la description des faits Tout est dit avec un minimum de descriptions, comme si nous observions ce qui se passe Enfin bref, si on n aime pas lire et qu on veut se lancer dans la lecture, c est celui l qu il faut choisir Steinbeck est un tr s grand auteur, il a crit des livres magnifiques, mais celui l est juste la cerise sur le g teau Une histoire simple en apparence seulement La psychologie des personnages est admirablement d velopp e et on se prend d affection pour ces deux hommes, si diff rents, si attachants Un livre dont j avais toujours entendu parler mais que je n avais jamais lu J ai t surprise de voir des similitudes entre le personnage de Lennie Small, le colosse innocent, simple d esprit, et le personnage de John Coffey dans La Ligne Verte Peut tre Stephen King s est il inspir du roman de Steinbeck pour inventer le personnage inoubliable de John et l amour de Lennie pour les souris douces lui aura inspir le gentil Mister Jingles.
Le style de Steinbeck est sobre mais efficace Le d nouement tragique est un peu attendu Un petit livre par le nombre de pages mais un grand et beau moment de lecture, qui marque les m moires.