[ Read Online La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange é m-m-horreur PDF ] by Paul R. Krugman î adbam.co.uk

[ Read Online La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange é m-m-horreur PDF ] by Paul R. Krugman î on ne peut attendre mieux de Krugman, ce livre fait preuve d un esprit critique fort et d monte de nombreuses fausses id es.
ce livre permet de sortir de la banalit avec une tr s bonne d monstration.
Entre les discours altermondialistes et le lyrisme euromondialiste du courant dominant, il est bien difficile de s y retrouver Krugman montre que le discours guerriers sur la comp titivit n a aucune coh rence et est terme destructeur de valeur Il montre l int r t du commerce international qu il faut distinguer du libre change qui est devenu une v ritable id ologie ainsi que ses limites.
Sans commerce international, il n y aurait pas de croissance, mais faire du libre change l alpha et l om ga de toute politique conomique est un mythe tout aussi destructeur Un ouvrage indispensable pour d coder la confusion des discours dominants Tres bien pour preparer un oral d economie A mettre en regard des theories de kuznets, piketti et des incontournables La rethorique ici est particulierement adapt e au bluff qui fonctionne l oral.
Ca fait plaisir de trouver un petit livre bien crit qui torde le cou tant d id es re ues sur la mondialisation et la diabolisation qu on en fait Non la globalisation ne se fait pas au d triment de la population, oui il faut corriger ses exc s mais se prot ger derri re des attitudes pass istes de protectionnisme, de rejet des produits trangers, de poujadisme n est pas une solution sur le long termeVous voulez mettre un peu d animation dans les d bats de vos diners sur la mondialisation, lisez ce livre lisez aussi un bon livre de self defense je suis tonn de l ensemble des commentaires J ai trouv ce livre assez mal traduit, lourd et peu explicite sur certains m canismes et remises en cause de pr jug s conomiques Malgr mon niveau honorable en conomie tant tudiant l ENS j ai trouv qu il baragouinait un peu pour finalement parler de choses simples interventions des Etats, guerres commerciales, concurrence imparfaite Autant lire ses pr faces du NYT.
Ce livre est d pass Il traite d un tat du commerce international ant rieur l explosion des exc dents commerciaux de la Chine, notamment depuis son admission l OMC malgr l inconvertibilit de sa monnaie le Yuan, maintenu un taux scandaleusement d pr ci.
C est la forme moderne du mercantilisme Seules les grandes entreprises y trouvent l avantage de sous traiter en Chine une part croissante de leurs fabrications avec des salaires 80 fois plus faibles que dans les pays occidentaux d velopp s qui n arr tent plus de perdre leurs emplois et leur savoir faire industriels Ce n est m me plus de la d localisation c est de la non localisation.
Pire encore, le d veloppement de la Chine ne garantit pas la d mocratie, peut tre l inverse.
Le D Veloppement Du Libre Change Est Souvent Consid R Comme La Source De Tous Les Maux De Nos Soci T S Accus De Provoquer La Mont E Du Ch Mage Et Des In Galit S, Il G N Re Des Conflits Commerciaux Entre Nations Et Justifierait Le Retour Au Protectionnisme Sp Cialiste Reconnu Des Questions Conomiques Internationales, Paul Krugman S Insurge Contre Ces Id Es Re Ues Popularis Es Par Nombre D Essayistes Influents Aux Tats Unis Certes, La Nouvelle Th Orie Du Commerce International A Remis En Cause Une Partie Des R Sultats Du Mod Le Dominant Fond Sur Les Avantages Comparatifs Pourtant, Elle Ne Conduit Pas Pr Ner Un Protectionnisme Syst Matique C Est Le Progr S Technique, Par Son Impact Sur La Comp Titivit Et Les Qualifications, Qui Est La Source Essentielle Des Changements Actuels Dans Ce Recueil D Articles, L Auteur Ambitionne De Vulgariser Les Avanc Es De La Recherche Conomique Pour Un Public Non Sp Cialis , Par Des Textes Clairs, Efficaces Et M Me Amusants Un Pari R Ussi Gery DumoulinLa Mondialisation N Est Pas Coupable Comp Titivit , Que D Erreurs On Commet En Ton Nom Telle Est La Le On Du C L Bre Conomiste Am Ricain Il Est Absurde, Dit Il, De Transposer Aux Nations Le Sch Ma De Concurrence Qu On Applique Aux Entreprises Ce Pr Jug M Ne Droit Au Protectionnisme, Ou La Recherche Acharn E D Une Baisse Des Co Ts, Parfois Injustifi E Et La Mondialisation N Est Pas La Cause Du Ch Mage L Expansion M me si on n est pas forc d tre d accord avec la totalit des analyses, c est un essai de professionnel, solide et qui donne r fl chir condition de s accrocher un peu pour bien suivre l auteur.

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre La Mondialisation n'est pas coupable : Vertus et limites du libre-échange , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Paul R. Krugman auteurs dans le monde.