» Lumière Matière Ö Download by à Severine Martrenchard-barra

» Lumière Matière Ö Download by à Severine Martrenchard-barra



Extrait De L Avant Propos De S Verine Martrenchard Barra La Lumi Re A T L Un Des Objets D Tude De Pr Dilection Depuis L Antiquit Et Par Cons Quent La Base De Nombreuses D Couvertes Exp Rimentales Et Th Oriques Tout D Abord Tr S Troitement Li E La Notion De Vision Tait Elle Un Fluide Mis Par L Oeil Pour Mat Rialiser L Image Des Objets Elle A Ensuite T Consid R E Pour Elle M Me On A D Abord Compris Les Lois Qui R Gissent Sa Propagation Comment Elle Rebondit Sur Un Miroir, Change De Direction En Changeant De Milieu De L Air Au Verre Par Exemple Bien Avant De Percer Les Secrets De Sa Nature Intime D S Le Moyen Ge, Gr Ce La Science Arabe, Les Lois De La R Flexion De La Lumi Re Sur Une Surface Sont Connues La Science Occidentale Poursuit Ce Travail De D Couverte Des Lois De L Optique En Parall Le, La Technologie De Fabrication De Verres De Bonne Qualit Devient De Plus En Plus Performante En , Galil E Observe Pour La Premi Re Fois Avec Sa Lunette Astronomique Les Satellites De Jupiter En , Descartes Publie Ses C L Bres Lois Qui Tr Nent Encore Dans Tous Les Manuels Mais La Nature De La Lumi Re Reste Mal Connue Deux Th Ories Vont S Affronter, Qui Ne Seront R Concili Es Qu Au XXe Si Cle, En Particulier Gr Ce Aux Travaux D Einstein La Th Orie Corpusculaire Newton D Fend L Id E Que Ces Rayons Qui Rebondissent Sur Les Miroirs Sont Constitu S De Particules Et La Th Orie Ondulatoire Mise En Valeur Par L Astronome Hollandais Christiaan Huyghens Le XIXe Si Cle Sera La Cons Cration De La Th Orie Ondulatoire, Gr Ce Aux Exp Riences De Young, Fresnel Et Arago, Puis Maxwell Qui Montrera Que La Lumi Re Est Une Onde Lectromagn Tique Et D Veloppera Le Formalisme Math Matique Permettant D Tablir Ses Lois De Propagation Mais L Aube Du XXe Si Cle Remettra L Honneur La Lumi Re Corpusculaire Avec La D Couverte Du Photon Par Planck Et Einstein Ce Si Cle Conna Tra L Essor De Deux Grands Piliers De La Physique Moderne La M Canique Quantique Et La Relativit G N Rale La Volont De Comprendre La Nature Profonde De La Lumi Re A T La Base De Ces Deux R Volutions Scientifiques Trange M Canique Quantique, Qui Fait De La Lumi Re Ni Tout Fait Une Onde, Ni Tout Fait Une Particule Et Dont Les Pr Visions Th Oriques Continuent D Tre Sans Cesse V Rifi Es Plus De Deux Mill Naires Pour Comprendre Enfin Comment Lumi Re Et Mati Re Interagissent Comme Vous Le D Couvrirez, Il Y A Lumi Re Et Lumi ResQu Est Ce Que La Lumi Re Vingt Cinq Si Cles De Physique Ont Permis D Apporter Une R Ponse Cette Question Vous Trouverez Dans Ce Livre Une Id E Des R Gles Du Jeu Qui R Gissent Le Comportement De La Lumi Re Cette Nergie Pure Ne Serait Par Ailleurs Rien Pour Nous Si Elle N Interagissait Pas Avec La Mati Re Il S Agit Ici De Comprendre Comment La Lumi Re Peut Permettre De Voir Et De Fa Onner La Mati Re Gr Ce Sa Vitesse, La Lumi Re Est Le Plus Performant Vecteur De L Information, Qu Elle Parvienne Du Fond Des Ges Et Des Confins De L Univers Sur Nos T Lescopes, Ou De L Autre Bout Du Monde Gr Ce Aux Fibres Optiques La Lumi Re Est Un Outil Qui Permet D Observer La Mati Re Jusqu L Chelle Mol Culaire, Pour Percer Les Secrets De La Chimie, Traquer Des Polluants Ou D Pister Des Cellules Malignes Canalis E Dans Des Lasers, Son Nergie Peut Tre Utilis E Dans Les Usines Pour Souder, Percer, D Couper, Mais Elle Remplace Aussi Les Bistouris Dans Les Salles D Op Ration Les Exemples Choisis Dans Ce Livre Sont Volontairement Tr S Actuels Nous Avons Voulu Vous Montrer Quel Point Chercheurs Et Ing Nieurs Sont Parvenus Domestiquer La Lumi Re Pour Des Usages Multiples Industrie, M Decine, T L Communications Et Lever Le Voile Sur Les Recherches En Cours Dans Les Laboratoires O Elle Demeure Une Compagne Privil Gi E Des Scientifiques S Verine Martrenchard Barra Est Charg E De Recherche Au CNRS, Au Laboratoire De Photophysique Mol Culaire Apr S Quinze Ans Consacr S La Recherche Dans Le Domaine De L Interaction Lumi Re Mati Re, Elle Pratique D Sormais La Vulgarisation Scientifique, Notamment Pour Faire Conna Tre Au Grand Public Des Travaux De Recherches Actuels Elle Est Membre Du Centre De Vulgarisation De La Connaissance Le Centre De Vulgarisation De La Connaissance CVC Est Une Unit De Service De L Universit Paris Sud XI B N Ficiant Du Soutien Du CNRS Structure originale Situ E Au Coeur De Nombreux Laboratoires De Recherche, Le CVC S Est Donn Pour Mission Citoyenne De Mettre Le Savoir La Port E D Un Large Public Dans Tous Les Domaines De La Connaissance Et Plus Particuli Rement En Science

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Lumière Matière , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Severine Martrenchard-barra auteurs dans le monde.