[François d' AUBERT] ✓ Colbert [mysticisme PDF] Read Online Õ adbam.co.uk

[François d' AUBERT] ✓ Colbert [mysticisme PDF] Read Online Õ j ai achet ce livre en croyant que c tait un livre normale en fait j ai re u un livre de poche il faudrait que l inscription livre de poche sois en caract re gras et tr s visible.
Excellent ouvrage, fort bien ecrit.
Au dela du personnage de Colbert, c est tout le systeme de l Etat centralise qui est decrit dans toute son horreur.
Derriere les mythes, les principes grandiloquents et les effets de manche de l Etat, on voit bien transparaitre sa nature profonde, qui s apparente a un systeme mafieux.
A lire absolument.
excellent ouvrage, priori, rendant tout de m me justice ce qui doit l tre mais la biographie n est pas l hagiographie D Aubert r ussit un remarquable travail d historien en repla ant l oeuvre de Colbert dans son contexte sans omettre de r v ler les contrev rit s et les contradictions qui sont g n ralement associ es un personnage dont la psychologie est assez loin de la couronne de vertu dont l histoire officielle a bien voulu le coiffer.
Archibald PLOOM CULTURE CHRONIQUE



D Aubert r ussit un remarquable travail d historien en repla ant l oeuvre de Colbert dans son contexte sans omettre de r v ler les contrev rit s et les contradictions qui sont g n ralement associ es un personnage dont la psychologie est assez loin de la couronne de vertu dont l histoire officielle a bien voulu le coiffer.
Archibald PLOOM CULTURE CHRONIQUE Le livre comporte beaucoup d informations et en ce sens est d une grande utilit Il est complet, la bibliographie est imposante D Aubert a t il tout lu Ma r serve tient deux aspects l auteur est un sp cialiste de la finance et pour lui, les m canismes de faillite, de rachat de billets sont d une grande limpidit , il aurait pu mieux se mettre notre niveau enfin, il porte un regard critique sur le personnage ce qui est son droit absolu mais un historien se doit de ne pas le faire avec les crit res de son poque Les reproches de concussion, favoritisme, n potisme, pr varication, esclavagisme sont l gitimes mais taient les pratiques habituelles de l poque Enfin je trouve que la lecture n est pas tr s ais e.
Ouvrage permettant de saisir, au del du mythe, qui tait vraiment Jean Baptiste Colbert Cette biographie, assez compl te, s attache aussi bien aux aspects financiers du personnage qu aux autres, telle par exemple, son action pour la cr ation de compagnies commerciales, des manufactures, de l Acad mie des inscriptions et belles lettres Si certains traits commun ment admis r sistent l analyse, telle, par exemple, sa capacit de travail, ou le fait qu il soit consid r comme le restaurateur de notre marine, il en est d autres, en revanche, qui montrent clairement que Colbert ne fut pas tel que l on a voulu nous le d crire et que les r ussites port es son cr dit, encore r cemment, notamment commerciales, furent en r alit pour le moins mitig es, tant elles eurent pour la quasi totalit d entre elles une issue fatale Quelques exceptions notables cependant, par exemple la manufacture des Gobelins, notre futur groupe Saint Gobain Cependant ne nous y trompons pas, Colbert fut un grand ministre, un ministre qui r forma beaucoup et souvent fructueusement avec une efficacit certaine En revanche pour ce qui est de l homme, se disant vertueux qui plus est, c est tout autre choseCe qui frappe le plus dans ses qualit s usurp es est sans doute l honn tet tant financi re que morale d ailleurs Alors bien s r certains diront mais qui tait honn te cette poque N est ce pas l un anachronisme Certes, seulement voil , Colbert se voulut le champion de l honn tet , et on ne peut d noncer pour les autres ce que l on s accorde g n reusement soi m me, voire en faisant bien pire C est donc au regard des crit res de l poque et des siens propres qu il faut juger l action du Contr leur G n ral des finances de Louis XIV, et non au regard des n tres en effet, et c est bien ce qu a fait l auteur Absence de toute moralit ou scrupule aussi, preuve le retentissant proc s de Fouquet, mascarade, s il en fut une, dont les m thodes de finance condamn es par Colbert, ressurgiront avec lui quand les temps seront aussi difficiles Proc s o l on truquait des pi ces pour aider tant bien que mal une condamnation qui peinait se dessiner, tant elle tait mal fond e Dans le m me temps, d autres dont les malversations, magouilles en tout genre taient av r es, seront non seulement graci s, ou mieux non jug s, mais de surcro t, propuls s plus tard en des postes clefs de la finance.
Des faits demeurent, et ils sont t tus Fouquet tait riche A son arrestation ses dettes et ses avoirs taient quivalents, peut tre m me tait il l g rement d ficitaire Non seulement il ne s tait pas enrichi au service de l tat, mais tout semble indiquer qu il ait subi une v ritable d confiture financi re en huit ans de surintendance Pour Colbert, c est le contraire, sans le sou au d but de sa carri re, il aura constitu sa mort une des 4 ou 5 plus grosses fortunes de l ancien r gime voir aussi ce propos l int ressante r valuation de cette fortune par l historien Daniel Dessert Sans pouvoir concurrencer un Mazarin, totalement hors concours, il arrive quand m me talonner l autre Eminence La conclusion est donc inverse Quant la gestion des finances de l tat, en 1661, ann e de l arrestation du surintendant des finances, la dette publique tait tr s inf rieure celle de 1683, ann e de la disparition de Colbert.
Biographie int ressante, avec une bonne analyse sur ce personnage peu sympathique et surtout sans scrupule que fut Colbert Il y manque des annexes o nous aurions aim trouver arbres g n alogiques, cartes, chronologie, glossaire expliquant et d finissant les termes utilis s dans l ouvrage Cependant un bon ouvrage permettant de s instruire utilement sur la construction d un mythe.
En R Action La Vulgate Officielle Qui A Fini Par Statufier Colbert, Une Vision Parfois Iconoclaste, Faisant Appara Tre Un Ministre Aux R Ussites Moins Incontestables Qu On Ne L A Dit, Un Homme Moins Vertueux Qu On Ne L A Pr SentRien Ne Pr Disposait Jean Baptiste Colbert, N En , Une Carri Re Politique Il Aurait D Prendre La Succession De Son P Re Nicolas, Riche Marchand Drapier Originaire De Reims, Qui Vend Ses Marchandises Dans Toute L Europe Et Pourtant Vingt Quatre Ans, Jean Baptiste Entre Comme Commis Au Service Du Puissant Le Tellier, Secr Taire D Tat La Guerre De Richelieu Trente Deux Ans, Il Est L Intendant Priv De La Fortune De Mazarin Qui Gouverne La France Pendant La Minorit De Louis XIV Dix Ans Plus Tard, Il Est Le Plus Proche Conseiller De Louis XIV Qui Le Fait Entrer Au Conseil D En Haut Comme Ministre D Tat, Le Nomme Surintendant Des B Timents , Contr Leur G N Ral Des Finances Pendant Plus De Vingt Ans, Il Aura Incarn L Tat Aux C T S Du Roi Soleil On Conna T L Image Consensuelle Et Convenue De Colbert Telle Qu Elle A T Forg E Et V Hicul E Par Les Historiens De La IIIe R Publique Le Ministre Mesur , Aust Re, Int Gre, Pragmatique, Serviteur Jusqu Au Sacrifice Personnel De Son Roi, De L Tat, Du Royaume Au Fil De Ces Pages, Celui Que Mme De S Vign Appelait Le Nord , Craignant La Glace Qui L Attendait Juste Avant D Entrer En Audience Avec Lui, Appara T Tel Qu En Lui M Me Pr T Tout Pour Conqu Rir Puis Conserver Le Pouvoir, D Une Rare Violence Devant Les Obstacles, Retors, Machiav Lique Et Manipulateur Les Pisodes De Sa Lutte Contre Fouquet, Le Surintendant Des Finances Qu Il Finira Par Abattre, Sont L Pour Le D Montrer , Ne Pensant Qu Placer Les Membres De Sa Famille Aux Plus Hauts Postes Et Accro Tre Sa Fortune Par Tous Les Moyens, M Me Frauduleux

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Colbert , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés François d' AUBERT auteurs dans le monde.