Download Epub Format Ý L'assassinat d'Henri IV PDF by Ô Jean-Christian PETITFILS adbam.co.uk

Download Epub Format Ý L'assassinat d'Henri IV PDF by Ô Jean-Christian PETITFILS Le sujet n est pas trait comme je l aurais aim , mais cela reste toujours un pur bonheur que de lire Jean Christian Petitfils Au fil d une enqu te historico polici re captivante men e plus de quatre si cles apr s l assassinat d Henri IV, l auteur nous d voile un bon roi Henri confondant all grement vie priv e et vie publique, s appr tant la veille de sa mort d clencher une guerre europ enne, en grande partie pour les beaux yeux d une jeune fille de quarante sa cadette Charlotte de Montncy Dans cet essai historique, Jean Christian Petitfils apr s nous avoir rappel que Michelet avait voqu lui aussi en son temps la th se d un complot dont Ravaillac aurait t le bras arm , nous fait part de ses propres recherches et conclusions concernant l assassinat du Vert galantUn r cit palpitant qui pourra r jouir tant les amateurs d Histoire que les adeptes d nigmes polici res.
Conforme mes attente



La faiblesse du conquerant, Henri l outrancier, l incroyable, le g nial, l imprudent, le jongleur, le g neur V ritable polar, avec les indispensables r f rences des sources Passionnant Trop court, on en redemande Voici une belle analyse de l assassinat de Henri IV J C Petitfils semble avoir compuls beaucoup d archives jusque l d laiss es tout en reprenant les pr c dentes tudes du r gicide.
Il expose succinctement la situation du Royaume de France au d but du Grand Si cle, apr s les guerres de Religion.
L assassinat et son auteur sont ensuite d taill s, de m me que le proc s pour le moins b cl.
Les diff rentes hypoth ses de la manipulation de Ravaillac sont plus ou moins r fut esnotamment l implication du Duc d Epernon et de la Duchesse de Chevreuse Marie de Rohan.
Il expose ensuite son point de vue, partir d archives, sur une manipulation relativement indirecte, ce qui n a rien d tonnant au vu de la personnalit de Ravaillac dont la schizophr nie ne laisse gu re de doute, qui aurait pris naissance aux Pays Bas espagnols L ensemble est assez convaincantsans avis p remptoire et donne, encore, r fl chir sur le sujet.
Comme de coutume l ensemble est remarquablement crit.
Ce nouvel ouvrage de Jean Christian Petitfils traitant d une priode peu claire de l Histoire de France, ici, l assassinat d Henri IV, est intressant car riche d informations Notamment sur la vie de Ravaillac, nous y apprenons ou redcouvrons aussi des faits surprenants annon ant la mort du roi Henri Si certains peuvent pr ter au doute ou sourire, d autres paraissent vraiment troublants.
Son analyse en fin d ouvrage, imaginant que le roi ne f t pas assassin, et les consquences en dcoulant, me parait assez pertinente, et l on peut, en effet, se demander avec l auteur, si l apprciation des plus favorables qu Henri IV a laisse de son vivant et dans les sicles qui ont suivi, n e t pas t tout autre En revanche le style de l criture est peu soign, b cl m me, et en cela, il n en est pas son coup d essai, hlas Voil pour la forme Pour le fond, c est dire la rsolution, selon lui, du mystre de l assassinat d Henri IV, je serai plus svre et vais tayer mon propos.
D abord il convient de savoir que Ravaillac a toujours affirm, m me sous la torture, avoir agi seul Par ailleurs, la mort du Roi venant si propos sur la scne internationale, paraissait trop heureuse pour ses ennemis politiques pour qu elle p t tre considre comme une simple co ncidence A cela il faut ajouter la personnalit de Ravaillac, illumin sans aucun doute, qui pouvait pr ter le flanc toutes sortes de manipulations, que ces dernires fussent directes ou plus insidieuses, voire totalement son insu Notons qu illumin ne veut pas dire b te pour autant, ce que certains semblent assimiler trop facilement.
Donc dj, le fait de supposer que Ravaillac p t tre manipul pour l acte qu il a commis, reste une hypothse, et rien d autre, m me si, des indices peuvent laisser accrditer cette thse, rien ne la prouve, et l auteur ne l a pas dmontr plus que les autres dans ce livre.
Ensuite si manipulation il y eut, de qui vint elle Il y eut bien des hypothses l Espagne, le duc d Epernon avec la complicit passive de Marie de Mdicis, L auteur les aborde une par une et montre la faiblesse de leur argumentation Pour la plus en vogue, celle qui impliquerait le duc d Epernon, l auteur rappelle avec raison me semble t il, que ce dernier s il en fut l instigateur, et qu il conn t un peu, ou pas directement le ou les assassins, il avait, de toute fa on, tout intr t ce que ceux ci ne survivent pas leur crime, de manire couper tout lien avec lui Or il fit exactement le contraire, il emp cha le massacre de Ravaillac immdiatement aprs son forfait.
Alors l auteur observe ce qui se passait ce moment l aux Pays Bas espagnols Pays menac par la future campagne militaire que projetait le roi, dont la cause tait les fameux duchs de Clves et de Juliers Et, il faut bien le reconna tre, beaucoup de faits tranges se passaient l bas, tendant montrer que la mort du roi tait attendue, voire anticipe, parce que certainement commandite L auteur apporte l un certain nombre de faits nouveaux ou pour le moins peu connus, qui mritent en effet qu on s y attarde.
L de mon point de vue s arr te la crdibilit de l auteur.
Dj, le couple archiducal des Pays Bas, en fait l archiduc seul, passe dans cet ouvrage d un statut de comploteur potentiel comploteur avr, sans que le chemin qui permette de passer de l un l autre soit indiqu d une fa on s re Ensuite, en admettant qu il y e t un complot, partant du palais ou d ailleurs, peu importe , l auteur n a aucunement dmontr que ces comploteurs, futurs assassins potentiels et supposs, eussent pu influencer Ravaillac Les lucubrations nonces ce sujet ne sont que des hypothses, sinon plausibles, au moins possibles, mais ne sont en aucune manire des certitudes En fait l auteur essaie toute force de dmontrer que Ravaillac fut manipul par ce groupe d assassins venu des Pays Bas, dont la prsence Paris est possible, voire probable L auteur semble assez convaincant la dessus, mais sans imaginer, ou vouloir envisager, que Ravaillac ait pu les devancer de sa propre initiative, leur coupant l herbe sous le pied en quelque sorte.
Ce qui me heurte dans ce livre, et m a donc autoris un jugement relativement svre, est d une part, la transformation en certitude d une hypothse, en l occurrence que Ravaillac p t tre manipul, et d autre part, l affirmation que cette manipulation e t t faite par ce groupe d assassins venu des Pays Bas la dmonstration esquisse par l auteur ce propos est des plus fragiles, voire sans consistance aucune.
Cela n enlve rien la possibilit d un complot men par les Pays Bas, qui lui semble bien rel L auteur est l aussi convaincant Mais de l ce que ce complot ait pu guider le bras de Ravaillac, il y a un foss que l auteur n a pas combl.
Ses conclusions relvent plus d une conviction intime que d une relle dmonstration de mon point de vue.
Aprs le Masque de Fer, l assassinat d Henri IV, ces deux ouvrages me font douter de plus en plus des qualits d analyse de cet historien En tout cas, si l on devait ouvrir un jour un ventuel procs mon encontre, j accepterais au mieux qu il enqu t t et l instruis t, mais non qu il rend t le verdict J ai achet ce livre apr s une mission la t l sur l assasinat d Henri 4.
Ceux qui cherchent une tude appofondie sur ce fait historique tr s important dans l histoire des rois de France ne seront pas d us C est un livre tr s int tessant que je peux recommender.
Qui A Guid Le Bras De Ravaillac Au Terme D Une Enqu Te Minutieuse, Jean Christian Petitfils Propose Une R Ponse InattendueLe Mai , Le Carrosse D Couvert O Henri IV A Pris Place Quitte Le Louvre Et Roule Dans Paris Qui S Appr Te F Ter Le Couronnement De La Reine Marie De M Dicis Il Est Arr T Rue De La Ferronnerie Par Un Embarras De Charrettes Aussit T Un Trange R Deur Saute Sur La Roue Du V Hicule Et Poignarde Mortellement Le Roi L Homme, Ravaillac, Originaire D Angoul Me, D Clare Qu Il A Agi Sans Complice, Uniquement Pour Punir Le Monarque De Vouloir Faire La Guerre Aux Puissances Catholiques Et Au Pape Qui Est Il Un D S Quilibr Ou Un Fou De Dieu A T Il T Manipul Par Les Puissants Ennemis Du Roi, Fran Ais Ou Trangers Reprenant L Ensemble Du Dossier, Jean Christian Petitfils Offre Une Contribution Majeure La Compr Hension De L Une Des Grandes Nigmes De L Histoire De France Historien R Put , Jean Christian Petitfils Est L Auteur De Plus D Une Vingtaine D Ouvrages, Dont Plusieurs Biographies Chez PerrinLouis XIII, Louis XIV, Fouquet, Louis XVI Amour, Haine Et Politique Ces Pages Se Lisent Avec Passion Jean S Villia,Le Figaro Magazine Quant L Enqu Te, Elle Se D Vore Comme Un Polar Avec En Creux Le Portrait Fascinant De L Assassin Laurent Lemire,Le Nouvel Observateur Historien Et Crivain R Put , Jean Christian Petitfils A Notamment Publi Les Biographies De Louis XIII, Louis XIV, Louis XV Et Louis XVI, Qui Ont T De Grands Succ S Salu S Par La Critique, Ses Ouvrages Ont T Couronn S Par Plusieurs Prix Litt Raires

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre L'assassinat d'Henri IV , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Jean-Christian PETITFILS auteurs dans le monde.